• 285619 visits
  • 414 articles
  • 1792 hearts
  • 1700 comments

20/09/2010





PROLOGUE 28/03/2010

 
 


Un grand terrain désert et extrêmement enneigé.
Le jour agonisant. Un froid saisissant.
Quelques gouttes de sang sur la poudre blanche.
Et moi planté au beau milieu de ce décor.
J'adore.
J'ai envie que mon nouveau blog ait cette ambiance, issue d'un de mes rêves. Le nom d'UN SINGE EN HIVER serait vraiment adapté.
Nous sommes le jeudi 07 janvier. L'après-midi s'approche de sa fin. Je suis en pleine campagne normande, au beau milieu de nulle part. Je n'aime pas spécialement ce genre d'endroit, mais avec mes parents nous sommes partis voir des oncles à ma mère pour souhaiter la bonne année. et comme les goûters ou les repas de famille ne sont pas spécialement faits pour moi et que la déco de ce coin en plein hiver me plaît, j'ai envie de prendre des photos (une de mes passions), avec dans mes écouteurs le dernier album live de Mylène Farmer, N°5 ON TOUR (1). Elle est ma chanteuse préférée depuis presque 11 ans, et à mes yeux la plus grande, ma seconde mère, la plus belle...
Ce double disque live, immortalisant ses concerts dans des zéniths pour sa tournée de 2009, me rappelle quelques souvenirs du Stade De France. Son spectacle du 12 septembre, jour de ses 48 ans (2). Le meilleur concert que j'ai pu voir (et croyez-moi, je ne suis pas un bleu dans le domaine). J'ai vraiment hâte qu'il sorte en DVD.

J'ai horreur de la pluie, et tout ce qui va avec. Je trouve ça sinistre. Ça me déprime. Enfin en journée. Paradoxalement, j'adore entendre la pluie et l'orage quand je m'endors. Bref, nous sommes au matin du dimanche 28 février. Dehors c'est une mini tempête qui fait rage. Quelle belle idée de naître en Normandie... Cet après-midi je dois me rendre chez mon meilleur ami, Grand Ours, pour passer du temps et surtout pour ce soir : PSG / OM. Au Parc Des Princes (3). C'est à cause de lui (ou grâce) que je suis supporter de Marseille depuis des années. Grand Ours je le connais depuis huit ans. Nous nous sommes connus en classe de quatrième au collège Alain de Maromme, un sinistre coupe-gorge.
Pendant que je continue d'écrire le PROLOGUE de ce blog qui va bientôt voir le jour, je m'offre un petit plaisir pour me remonter le moral : écouter le double 33 tours original (un objet de collection en somme) du spectacle L'ANGE AUX YEUX DE LASERS de Johnny Hallyday datant de 1979 (4). Il a été joué au Pavillon De Paris du 18 octobre au 25 novembre. Il est génial à écouter, mais malheureusement les deux vidéos officielles de ce show ne sont pas avantageuses. Ici, Johnny réussit à mélanger l'ambiance et l'univers de la GUERRE DES ÉTOILES (5), un des grands succès de l'époque, avec son monde fait de guitares, de rock and roll (la meilleure musique au monde), d'amour, de mélancolie et j'en passe. MOI JE T'AIME, une des chansons faites spécialement pour le spectacle, comme MA GUEULE, est sublime.
Pour faire simple, je suis fan de Johnny depuis toujours. À mes yeux c'est le plus grand. Dieu. Le rock et le blues en une seule et même personne. Je suis aussi dingue de ce mec que je peux l'être de Mylène, du cinéma ou encore de Stallone. Mais tout ça j'y reviendrai plus tard. Revenons au sujet principal de ce PROLOGUE.
UN SINGE EN HIVER. J'ai ce blog en tête depuis le mois de novembre (6). Comme je compte mes années comme une année foot, scolaire ou télé, c'est-à-dire de septembre à juin, je voulais le commencer au début de la saison prochaine, c'est-à-dire fin août, et finir mon site actuel PERVERS LAND (7) fin juin. Mais comme entre temps il y a eu quelques changements dans ma vie (en tête Minimoys, ma meilleure amie, qui est partie le 12 février vivre loin chez son nouveau chéri et qui laisse comme un vide), raison qui auparavant m'avait poussé à faire mes anciens blogs VOYAGE AU PAYS DES VIVANTS (8) et ici SUR LA ROUTE 666 (9), j'ai eu dans l'idée de commencer ce blog maintenant.
UN SINGE EN HIVER. Tel un livre, les articles seront mis par ordre chronologique, sauf pour le plus récent qui sera en première ligne, avant d'être à sa place lorsqu'un nouveau arrivera.
Pour ceux qui ne me connaissent pas, je m'appelle Adrien Balboa. C'est mon nom d'auteur, et vous ne connaîtrez pas mon véritable nom de famille. Tout d'abord, je me prénomme vraiment Adrien à cause (ou plutôt grâce aussi) du film L'HOMME DE RIO (10), mon second long préféré. C'est le prénom du personnage joué par Jean-Paul Belmondo, qui est au passage mon second acteur préféré. À mes yeux le meilleur qu'on ait eu en France. C'est ma mère qui a eu l'idée de ce prénom en voyant cette comédie, quelques mois avant ma naissance, qui elle date du 23 décembre 1988. Puis Balboa tout simplement parce que je suis un grand fan de la saga ROCKY (11), le premier est mon film préféré, je suis un grand fan de Sylvester Stallone, qui est mon acteur préféré puis que je surnomme également Mon-Dieu-Du-Cinéma-Que-J'ai. C'est en partie à travers les ROCKY que je suis devenu un amoureux fou du septième art lorsque j'étais tout gosse. Le boxeur Rocky Balboa est mon héros de fiction favori.
UN SINGE EN HIVER. Pourquoi ce titre ? Parce qu'il relie malgré lui plusieurs choses que j'aime énormément. Tout d'abord le titre d'une chanson d'Indochine (lire le premier article de ce blog), qui est mon groupe préféré, que j'ai découvert lorsque je prenais des cours de batterie de septembre 2002 à juin 2005 et dont la chanson TROIS NUITS PAR SEMAINE (12) est ma favorite du groupe puis une de mes préférées en générale. Le résultat est si beau... J'ai toujours voulu écrire pour Nicola Sirkis. Ah oui, pour ceux qui l'ignorent je suis parolier pour des chanteurs ou groupes de ma région, ou d'ailleurs, depuis l'été 2005. J'ai commencé à faire ça j'étais encore au lycée. UN SINGE EN HIVER c'est également pour le film du même nom de 1961 (lire l'article précédent) qui réunit Belmondo et le monstre sacré Jean Gabin, dont trois de ses films, LE QUAI DES BRUMES (13) qui à mes yeux est le premier grand classique du cinéma français, TOUCHEZ-PAS AU GRISBI (14) et LES MISÉRABLES (15), font partie de mes préférés.

Ça fait environ une semaine qu'il fait beau, un superbe temps ensoleillé, et que je réussis certaines choses tout en restant dans ce que je pourrai appeler ma bulle. Bref, en ce qui me concerne ça peut aller. Nous sommes au matin du jeudi 11 mars. C'est dans cet état d'esprit que je monte en avance ce blog (et le profil qui va avec).
Au passage, cette période de chance si je puis dire s'est arrêtée quelques heures après, lorsque j'ai appris de la part de mon auto-école que l'examen pour l'obtention du permis, qui est prévu pour le 22, est avancé à... lundi. Lundi. En somme dans quelques jours, alors qu'il me faut encore quelques leçons pour être vraiment prêt.
Quelques jours... Je me connais, ça ne va pas le faire. Une semaine pour me préparer était l'idéal, mais là non ce serait y aller pour rien.
Comme je n'ai pas payé avant, je leur ai répondu que si c'est vraiment lundi ça se fera sans moi. Résultat des courses : je ne sais pas quand je repasserai le permis...
Vu ce que j'ai de prévu, je n'ai qu'une envie c'est d'être à demain après-midi. Être enfin en week-end et oublier ces deux jours de merde.

Toute la semaine dernière fut bonne (chose très rare). J'espère que ça va être la même pour celle-ci. Nous sommes au matin du lundi 22. Normalement dans un peu plus de huit jours je repasse mon permis. Je ne sais pas encore si c'est lundi ou mardi.
08 heures approche. C'est avec une envie dévorante de regarder ce soir (ou plus tard) toute mon édition collector de SHINE A LIGHT (16), le sublime documentaire sur les Stones fait par Martin Scorsese (qui avait toujours rêvé de filmer ce groupe mythique), que je viens de publier un article sur PERVERS LAND annonçant en quelque sorte la couleur pour les derniers articles à venir cette semaine (17), jusqu'au vendredi 26. Pour mieux commencer celui-ci dimanche. J'ai déjà tout le début d'UN SINGE EN HIVERS en tête : je commencerai par remplir toute la première page avec 10 premiers articles, qui seront essentiellement des chansons, des paroles signées de ma plume ou des morceaux de Mylène et de Johnny, en plus d'Indochine en premier lieu. Pour le plaisir (et comme vous pouvez le voir).

Au passage, UN SINGE EN HIVER, en ne comptant pas ceux que j'ai pu consacrer au cinéma et à mon premier sur SKY qui ne sont plus visibles sur la Toile, est mon quatrième blog. Toutes mes paroles depuis août 2007 sont visibles sur PERVERS LAND.






______

1 = 2009 Polydor.

2 = Lire l'article « JE VOYAIS L'ÂTRE, TOUS CES INCONNUS, TOI PARMI EUX » (2009).

3 = Ce soir-là, l'OM a humilié le PSG à sur ses terres 3-0. Nous avons pu également voir lors de ce match la connerie des supporters parisiens.

4 = 1979 Philips.

5 = STAR WARS, écrit et réalisé par George Lucas, avec Mark Hamill, Carrie Fisher, Harrison Ford, Alec Guinness, Peter Cushing, Anthony Daniels, Kenny Baker, David Prowse, Peter Mayhew, Phil Brown (1977 LucasFilms Ltd. / 20th Century Fox). STAR WARS A REÇU EN PARTIE 7 OSCARS (MEILLEURE DIRECTION ARTISTIQUE POUR NORMAN REYNOLDS ET LESLIE DILLEY, MEILLEURS COSTUMES POUR JOHN MOLLO ET RON BECK, MEILLEUR MONTAGE POUR PAUL HIRSH, MARCIA LUCAS ET RICHARD CHEW, MEILLEURS EFFETS VISUELS, MEILLEUR SON, MEILLEURE MUSIQUE ORIGINALE POUR JOHN WILLIAMS, PUIS OSCAR D'HONNEUR POUR LES EFFETS SONORES) ET 1 GOLDEN GLOBE (MEILLEURE MUSIQUE ORIGINALE) EN 1978.

6 = Lire l'article C'EST DÉCIDÉ (2009).

7 = http://perversland.blogg.org/

8 = http://adrien-balboa.blogg.org/

9 = http://adrien-balboa.skyrock.mobi/

10 = Lire l'article LE GRAND SOIR.

11 = Écrit et réalisé par Philippe de Broca, avec Jean-Paul Belmondo, Françoise Dorléac, Jean Servais, Daniel Ceccaldi, écrit également par Daniel Boulanger, Ariane Mnouchkine et Jean-Paul Rappeneau (1963 Les Films Ariana / United Artists / Dear Film Produzione).

12 = ROCKY, ROCKY II : LA REVANCHE (ROCKY II), ROCKY III : L'¼IL DU TIGRE (ROCKY III), ROCKY IV, ROCKY V et ROCKY BALBOA, réalisés par John G. Avildsen, Sylvester Stallone (les 2, 3, 4 et 6), avec et écrits par Sylvester Stallone, avec également Talia Shire, Burt Young, Carl Weathers, Burgess Meredith, Tony Burton, Mr. T (le 3), Hulk Hogan (le 3), Dolph Ludgren (le 4), Brigitte Nielsen (le 4), James Brown (le 4), Tommy Morrison (le 5), Sage Stallone (le 5), Richard Gant (le 5), Antonio Tarver (le 6), Geraldine Hughes (le 6), Milo Ventimiglia (le 6), Mike Tyson (le 6) - (1976, 1979, 1982, 1985, 1990 & 2006 Chartoff-Winkler Productions / MGM / United Artists / Millenium Films / Nu Image / Columbia Pictures Corporation / Revolutions Studios). ROCKY DÉCROCHA 3 OSCARS EN 1977 : MEILLEUR SCÉNARIO, MEILLEUR RÉALISATEUR ET MEILLEUR FILM.

13 = Réalisé par Marcel Carné, avec également Michèle Morgan, Michel Simon, Pierre Brasseur, Edouard Delmont, Aimos, Robert Le Vigan, écrit par Jacques Prévert d'après le roman du même nom datant de 1927 de Pierre Mac Orlan (1938 Ciné-Alliance). CE FILM REÇUT EN 1939 LE PRIX LOUIS DELLUC, LE GRAND PRIX DU CINÉMA FRANÇAIS ET LE PRIX MÉLIÈS DE L'ACADÉMIE DU FILM.

14 = Écrit et réalisé par Jacques Becker, avec également Lino Ventura, René Dary, Jeanne Moreau, Dora Doll, Paul Frankeur, Daniel Cauchy, écrit aussi par Maurice Griffe et Albert Simonin d'après son propre roman du même nom datant de la même année (1953 Del Duca Films / Antares Films). MEILLEURE INTERPRÉTATION MASCULINE POUR JEAN GABIN À LA MOSTRA DE VENISE EN 1954.

15 = Écrit et réalisé par Jean-Paul Le Chanois, avec Jean Gabin, Bernard Blier, Danièle Delorme, Serge Reggiani, Bourvil, Fernand Ledoux, écrit également par René Barjavel d'après le roman du même nom de Victor Hugo datant de 1862 (1957 Pathé Cinéma / Serena Film / DEFA).

16 = Réalisé par Martin Scorsese (2006 Concert Productions International / Shangri-La Entertainment / Fortissimo Films). FILM D'OUVERTURE DU FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM DE BERLIN EN 2008.

17 = PERVERS LAND : DERNIÈRE SÉANCE.

Photo : Adrien Balboa (2010).

TOUT CE QU’ON A ÉTÉ 28/03/2010


 
 
 
Nous avons traversé les mondes
Et nous voilà déchirés
Les pupilles les plus immondes
Voleront sur ce qu'on a été

Et dans le dôme de nos avenirs
Nos spectres se promèneront
Quand on voudra échapper au pire
Ce sera cette trahison

Mais tout autour...
Sur nos souffles courts...
Il y a toi
Et il y a...

Tout ce qu'on a été
Tout ce qu'on s'est donné
De meilleur au pire
Des larmes sur la cire
Tout ce qu'on a été
Du futur au passé
Pour voir tout en cendres
Vouloir tout descendre


Les illusions nous ont été invisibles
Jusqu'à c'que la nature en décide autrement
Oui comme toujours elle a été invincible
Et mis en quelques minutes toutes ces scènes en sang

Et dans ce taudis infecte
Qu'est le monde qui nous entoure
Nos douleurs les moins suspectes
Renverrons que nous étions pour

Mais tout autour...
Sur nos souffles courts...
Il y a toi
Et il y a...

Tout ce qu'on a été
Tout ce qu'on s'est donné
De meilleur au pire
Des larmes sur la cire
Tout ce qu'on a été
Du futur au passé
Pour voir tout en cendres
Vouloir tout descendre

Tout ce qu'on a été
Tout ce qu'on s'est donné
De meilleur au pire
Des larmes sur la cire
Tout ce qu'on a été
Du futur au passé
Pour voir tout en cendres
Vouloir tout descendre


Paroles : Adrien Balboa.






______

Paroles : Adrien Balboa (mars 2010).

PARCE QU'IL Y A TON VISAGE 28/03/2010


 
 
 
Sept grandes colonnes
Toutes de noires et d'acier
Elles m'emprisonnent
N'font que de diffuser
Des photos, des vidéos
De mes souvenirs
Pas forcément les plus beaux
Mais certains me font sourire
Parc' qu'il y a ton visage
Parc' qu'il y a ton visage
Qui de loin est trop sage
Pour qui j'voulais m'mettre en cage

Oh sept grandes colonnes
Toutes de noires et d'acier
Diffusent du noir et blanc
Certaines me passionnent
Mes bons souvenirs !
Ils me font sourire
Parc' qu'il y a ton visage
Parc' qu'il y a ton visage
Qui de loin est trop sage
Pour qui j'voulais m'mettre en cage

J'ai fait la course
Avec le mort
Elle m'a frôlé
J'en veux encore !
Sept grandes colonnes
Toutes de noires et d'acier
Elles m'emprisonnent
N'font que de diffuser
Des photos, des vidéos
De mes souvenirs
Pas forcément les plus beaux
Mais certains me font sourire
Parc' qu'il y a ton visage
Parc' qu'il y a ton visage
Qui de loin est trop sage
Pour qui j'voulais m'mettre en cage

Parc' qu'il y a ton visage
Parc' qu'il y a ton visage
Qui de loin est trop sage
Pour qui j'voulais m'mettre en cage

Parc' qu'il y a ton visage
Parc' qu'il y a ton visage

Paroles : Adrien Balboa.






______

Paroles : Adrien Balboa (mars 2010).